Türk Yetiþkin Hikayeler Forumu

Geri Git   Türk Yetiþkin Hikayeler Forumu Adult Hikayelerimiz Karýþýk Hikayeleri

Cevapla
 
LinkBack Seçenekler Arama Stil
DurumOffline
No Avatar
Uyarý:
Profil detaylarýný görmek için üye giriþi yapmalýsýnýz

Üyeliðiniz bulunmuyorsa Kayýt ol linkine týklayarak kayýt olabilirsiniz.

Abusée Ch. 06

 
Post #1


Traduction d'une histoire de Jessiebnh.
Ce récit est une FICTION contenant chantage, contraintes et humiliations. Ne continuez pas à lire si vous n'aimez pas.
***********
- Jess! Réveille-toi!
J'entendis ces mots et je sentis quelqu'un me secouer pour que je sorte de mon sommeil profond. Tout d'abord je réalisai que j'étais nue. Mes mamelons sensibles frottaient contre le tissu grossier du couvre-lit. Ensuite, je sentis que mon cul était rempli.
- Attends, je vais la réveiller!
C'était la voix de Paul. Soudain, je sentis une grosse vibration tandis que le plug revenait à la vie.
- Arrêtez! je suis réveillée! Grognai-je à l'attention de mes bourreaux.
- Est-ce que tu as bu salope? Demanda Glen.
Il prit la bouteille de whisky sur la table de chevet et commença à évaluer son contenu.
- Je n'ai pas bu, je me suis juste endormie. Quelle heure est-il?
- Huit heures moins vingt. Il est temps de se préparer avant que quelqu'un d'autre arrive. Et tu n'es même pas encore habillée.
Glen jeta à côté de moi sur le lit, le sac contenant les chaussures, les bas et porte-jarretelles. Il les sortit en les tenant entre deux doigts comme si ça allait exploser. Je commençai par mettre les bas noirs puis le porte-jarretelles autour de ma taille. J'y attachai les bas. Les deux garçons me regardaient et n'en perdaient pas une miette.
- Pervers, n'avez-vous jamais vu une femme mettre des bas? Demandai-je d'une voix agacée.
- Non! Répondirent les deux jeunes à l'unisson.
Paul commença à me caresser la jambe couverte de nylon tandis que je mettais les chaussures à hauts talons. Enfin, je pris le soutien-gorge et la culotte assortie. Alors que j'allais les mettre, Glen dit :
- Arrête là! je pense que tu es assez habillée.
Je lui jetai un regard méchant et je répondis!
- Non! Je dois mettre cette lingerie sinon je vais avoir trop honte de moi.
Les garçons se regardèrent. Paul dit alors à Glen :
- Personne ne verra ses seins de toute façon. Et ça peut être amusant de laisser nos camarades lui enlever son string, un peu comme s'ils déballaient un cadeau.
- Ces idiots risquent de ne pas trouver son trou si elle le recouvre. Mais bon... Mets le si ça t'aide à te sentir mieux. Grogna Glen.
Après cela, il attrapa mon bras pendant que je mettais mon soutien-gorge noir et il me guida dans les escaliers. Deux autres garçons, que je reconnus car il était chez Glen l'autre soir, se tenaient de chaque côté du rideau. Ils me firent signe de me courber tandis qu'ils levaient le rideau de velours. Je pus voir la table étroite calée dans la porte de la petite pièce. Au fond c'était l'obscurité. Mais en regardant attentivement, je vis l'autre rideau à l'intérieur.
Je remarquai une sorte de boite en bois glissé sous la table. Une couverture de laine rêches était drapée sur la table et l'un des garçons la recouvrit d'une serviette blanche mais sale. Il me regarda et dit :
- Tu devrais être bien là. Nous nous sommes assurés que ça soit bien rembourré. Nous l'avons même essayé.
Je me dirigeai vers la table. Sur mes hauts talons, je dominais les deux garçons qui retenaient le rideau. Chacun d'eux se pencha, pris une de mes chevilles et l'enveloppa d'un petit manchon doublé de fourrure. Ensuite, ils les entourèrent de velcro. Les fourreaux étaient soyeux, presque sensuels. Tout d'un coup la tête de Glen apparut sous l'autre rideau.
- Ok beaux nichons, arrête de rêver et penche-toi sur la table.
Il tendit ses bras pour m'aider. Je me pliai à la taille et baissai mon torse vers le bas. Les deux garçons tirèrent sur mes jambes pour les écarter et pour attacher les manchons de mes chevilles aux pieds de la table. La porte et la table étant assez large, je n'étais pas trop mal à l'aise. Je commençai à bouger mon cul de façon sensuelle pour bien me positionner. Je sentis des mains caresser mes cuisses mon cul et ma chatte. Je levai la tête pour voir et devant moi se présenta l'entrejambe avec une belle bosse de Glen.
Le jeune homme arrangeait le rideau à l'intérieur de la pièce autour de mon dos et sur les côtés. La plus grande partie de mon corps était maintenant dans la petite pièce. Je remarquai que les sons qui venaient du salon étaient maintenant étouffés par les deux rideaux de velours. Glen se dépêcha de me lier à la table. Il utilisa plusieurs foulards de soie colorés et attachés ensemble qu'il fit passer sous la table et sur mon dos. Tout en m'attachant, il me tint solidement sur la table.
Je sentis un des garçons dans l'autre pièce commencer à frotter de plus en plus rudement ma chatte à travers la culotte. Je tortillai mon cul tout en regardant Glen finir de m'attacher. La scène était vraiment étrange et incroyable. Je pouvais mener une conversation normale avec Glen dans cette petite pièce à peine éclairée alors que des étrangers tripotaient mes parties intimes que je ne pouvais voir dans l'autre pièce. La sensation était impossible à expliquer. Je me sentais dans un film porno.
Quand bursa escort il eut terminé, Glen s'accroupit et son visage fut à la hauteur du mien. Il glissa une serviette sous mon menton, attrapa mon visage et me regarda dans les yeux :
- Ça va aller beaux nichons?
Il y avait un vrai regard d'inquiétude dans ses yeux. Mon c?ur fondit et je sentis ma chatte se réchauffer et me démanger. Je le regardai dans les yeux sans parler. Ses lèvres commencèrent à dériver vers les miennes. Je fermai les yeux. Immobile, je dus attendre qu'il déplace sa bouche des quelques millimètres nécessaires pour que nos lèvres se rencontrent. Je pouvais sentir son souffle chaud et le désir commença à sourdre dans ma poitrine. Je sentis que mes mamelons durcissaient contre le tissu fin du soutien-gorge et la serviette rugueuse sous moi.
Enfin, je sentis ses lèvres contre les miennes. Il me taquina. J'eus du mal à l'embrasser, il s'amusait de mon impatience en mordillant doucement mes lèvres. Finalement, quand il se décida à m'embrasser, je m'embrasai en essayant de mettre ma langue dans sa bouche pour essayer d'attraper la sienne et de l'attirer vers moi. En vérité, ma langue était la seule partie de mon corps qui pouvait se rapprocher de lui.
Alors que nos lèvres étaient rassemblées dans un baiser chaud et passionné, je sentis des mains sur mon cul et ma chatte. Ma position de salope, le baiser avec un de mes anciens élèves tandis que ses amis tripotent mes parties intimes firent que j'eus presque un orgasme.
Soudain, Glen se leva et ouvrit la porte de la petite pièce derrière lui. Pressé, Paul entra les bras chargés d'équipements informatique. Je le regardai mettre en place un ordinateur portable sur une tablette et le raccorder à l'électricité.
- Qu'est-ce que c'est? demandai-je à Glen.
- ça, beaux nichons, il s'agit de notre chaîne porno privée. Nous enregistrons tout ce qui se passe dans l'autre salle sous deux vues différentes afin que tu puisses voir ce qu'il se passe.
Je tendis le cou pour regarder le grand écran couleur de l'ordinateur portable qui était divisé en deux parties. Je pouvais voir un garçon. Sur une partie de l'écran, j'avais un gros plan de son visage alors qu'il était accroupi derrière moi et qu'il arrangeait le rideau. L'autre partie montrait un plan large de son dos et de mon cul avec le string qui disparaissait dans la fente de mes fesses.
D'une voix forte, Paul demanda au garçon dans l'autre pièce d'ajuster la caméra et de zoomer sur mon entrejambe. Je pus voir le mince tissu du string couvrir ma chatte humide et la forme de mes petites lèvres à travers le matériau presque transparent.
- Belle résolution n'est-ce pas beaux nichons? Tu seras la star de notre film porno et personne ne verra jamais ton visage.
Glen avait raison. Je remuai mon cul et je le regardai bouger sur l'écran, une fois en gros plan et une autre avec un grand angle. Paul pianota quelques instants sur l'ordinateur portable et bientôt je pus entendre les deux garçons dans l'autre pièce parler à voix basse comme s'ils me chuchotaient à l'oreille.
- Très bien, nous avons fini. Annonça Glen.
Il se redressa et poussa Paul dehors. Il me regarda, me fit un clin d'?il et il éteignit les lumières. En entendant la serrure de la porte, je m'aperçus que la seule lumière de la pièce était la lueur bleutée de l'écran de l'ordinateur portable.
J'entendis quelques voix derrière moi. Puis le rideau de velours fut ajusté de façon que personne ne puisse penser qu'il y avait une fille nue couchée sur une table derrière. J'étais maintenant le clou de la fête, la récompense.
Je fermai les yeux et je me détendis, attendant que mon épreuve commence. Je dois admettre que j'étais contente. J'étais contente d'avoir pu garder mes sous-vêtements. Je me sentais protégée, au moins jusqu'à ce que les choses démarrent.
Je commençai à entendre de plus en plus de voix venir du haut-parleur de l'ordinateur. Les caméras étaient encore fixées sur le rideau de velours. Je pouvais voir des jeunes avec des verres de bières se déplacer dans la salle, discuter et rigoler, sans penser que j'étais derrière le rideau, troussée et offerte en sacrifice humain. Tout d'un coup il y eut un grand silence. Et j'entendis la voix de Glen :
- Ok les gars, vous connaissez tous Sue. Elle va nous aider ce soir.
Glen avait le bras passé autour d'une jeune fille blonde qui portait ce qui ressemblait à une tenue de pom-pom girl avec des bottes blanches. Il fit tournoyer la jeune femme pour ses camarades.
- Vous avez tous entendu parler des nombreux talents de Sue. Eh bien, ce soir, elle en fera la démonstration en direct pour votre plaisir. Sue? Tu pourrais commencer avec moi!
En disant cela, Glen pousse la jeune fille à genoux sur le sol devant lui. Tout ce que je pus voir ensuite, fut la tête de la blonde monter et descendre en face de l'entrejambe de Glen. Il tenait son verre levé et souriait à son auditoire de camarades.
- Ça suffit pour le moment salope! Déclara Glen en bursa escort bayan poussant Sue, la faisant s'asseoir sur ses talons.
- Qui est le suivant?
Je commençai à sentir mon corps trembler. Je savais que dans quelques minutes je serai la « suivante ». Le niveau de bruit provenant de la pièce dans mon dos avait augmenté de volume. Après un temps qui me parut interminable, j'entendis Glen crier pour attirer l'attention des garçons.
- Voilà, je vous ai promis une soirée mémorable et inoubliable. Messieurs, je vais vous régaler avec une superbe chatte qui sera disponible ce soir pour votre bon plaisir. Sue sera disponible pour faire en sorte que vous puissiez en profiter.
Sur ces mots, les deux garçons qui avaient déjà aidé Glen soulevèrent le rideau extérieur. Un projecteur vint éclairer mon cul, mes jambes et ma chatte recouverte par le string. Les cris de joie fusèrent. J'entendis des remarques genre « j'en veux un morceau » et d'autres commentaires grossiers. Je commençai à tortiller mon cul afin d'ajouter au spectacle. Je sentis une douce chaleur envahir ma chatte. J'étais presque embarrassée que les garçons ne soient pas capables de sentir mon excitation au milieu de la puanteur de la bière, de la fumée de cigarette et l'odeur de pisse qui imprégnait la maison.
Les jeunes hommes qui avaient soulevés le rideau et l'avaient drapé sur mon dos saisirent l'élastique du string sur mes hanches et tirèrent pour l'arracher. Puis comme s'ils avaient répété auparavant, ils écartèrent mes fesses afin d'exposer mes parties intimes au public, à tous ces garçons de la fraternité à moitié ivre. Je pus voir distinctement sur l'écran de l'ordinateur, le plug planté obscènement dans mon cul ainsi que le scintillement de l'humidité sur les petites lèvres de ma chatte.
Je ne pouvais rien faire, je n'avais plus le contrôle de mon corps. Je sentais et je voyais à l'écran, les amis de Glen mettre leurs doigts dans ma chatte, faire tourner le plug dans mon cul, palper mes fesses. Pour plus d'humiliation, Paul appuya sur sa télécommande et le plug vibra, me faisant tortiller le cul comme une pute.
Glen annonça que « la chatte était disponible pour les affaires ». Une ligne de jeunes hommes se forma derrière moi. Sue ALLEN était maintenant accroupie à côté de la table et elle prenait les queues l'une après l'autre dans sa bouche pour les faire durcir. La bite du premier garçon qui me pénétra me sembla assez petite. Inutile de dire qu'il ne fit qu'un ou deux va-et-vient avant de pulvériser ma chatte avec sa semence chaude.
Cela arriva à plusieurs reprises. La tension me devint presque insupportable. Ces jeunes gars éjaculaient si vite que je n'eus pas la chance de jouir. A chaque fois que l'un d'entre eux me pénétrait, j'essayai de l'aspirer pour le garder le plus longtemps possible afin que je jouisse. J'étais tellement excitée que j'aurais accepté que l'on me baise avec une batte de base-ball.
Après que le sixième ou septième garçon soit sorti de moi, je regardai le gros plan sur l'écran. Je vis une grosse quantité de sperme dégoulinant de ma chatte le long de mes jambes. Je pouvais sentir un océan de foutre à l'intérieur de mon ventre. Je poussai et regardai l'écran. Un flot de sperme jaillit de ma chatte.
Toute la fraternité poussa un « Hourra ». Puis je vis Sue. Quelqu'un l'avait poussé par terre. Elle était à genoux devant ma chatte maculée de foutre. Elle commença à me lécher et un rugissement sortit de la bouche des garçons qui se pressaient près de la table. Je pouvais sentir le nez de Sue appuyer sur le plug dans mon cul tandis qu'elle essayait, avec enthousiasme, de lécher tout le sperme dans ma chatte. Je pouvais voir le sperme scintiller sur son visage dans la faible lumière de l'écran, comme si ses joues étaient phosphorescentes. Quelle vraie salope! Quand elle eut fini de manger voracement ce que contenait mon vagin, je vis un grand costaud avec un cul poilu s'approcher derrière moi. Sa queue était énorme. Son gland était juste de la grandeur de mon sexe déjà bien étiré. Je sentis une pression constante jusqu'à ce que, finalement, son énorme membre glissa en moi et toucha le fond. J'eus l'impression qu'on m'avait coincé une aubergine dans la chatte.
Quand il toucha le fond, il me coupa le souffle. Je fermai les yeux quand il commença à me baiser. Sa bite toucha chaque centimètre de mon vagin, des endroits où aucun homme n'était allé auparavant. Le poids de son corps m'écrasa contre la table et mon clitoris frotta contre la grossière serviette. Je me concentrai sur l'image de ce gourdin labourant mon ventre et je sentis un orgasme commençant à se lover dans mon clito et ma chatte. Je poussai mon cul pour accompagner ses mouvements de hanches.
Jamais je n'aurai deviné que je me soumettrais ainsi, pas vraiment me soumettre mais plutôt me vautrer dans cette luxure où je m'abandonne à un groupe de jeunes et à ce géant maintenant.
Alors que le grand costaud approchait de l'éjaculation, sa queue me pistonna de plus en plus vite comme si j'étais escort bursa sa vide-couille privée. Je sentis ses couilles gifler mon clito alors qu'il me baisait plus rudement. Je commençai à perdre la raison. A ce moment, j'ouvris les yeux sur l'écran de l'ordinateur portable. Ce que je vis m'excita encore plus. Sue ALLEN tenait les fesses du costaud écartées et était en train de lécher ce cul poilu.
- AHHHHHH MERDE.....
J'entendis le long cri de jouissance de l'homme à travers le haut-parleur pendant que sa bite grossit un peu plus et m'inonda avec son foutre. En même temps j'eus un orgasme qui ne sembla jamais s'arrêter. Cette vision de Sue en train de lécher le cul du garçon tourna en boucle dans mon esprit et mon orgasme continua vague après vague. A partir de là, je fus dans un état de jouissance non-stop.
Je ne me souviens pas quand le grand costaud se retira. Mais il fut rapidement remplacé par un autre puis par un autre. La file semblait sans fin. Je fermai les yeux et mon esprit flotta dans les orgasmes.
Enfin, ça s'arrêta et je pus me calmer. Mais, pour animer encore la fête, les deux garçons du début approchèrent Sue de ma chatte pendant que Paul recommença à faire vibrer le plug dans mon cul. Les étudiants, ivres, invitèrent Sue à ouvrir sa bouche sous ma chatte pendant qu'un flux chaud de sperme tomba sur son visage. Je ne pus m'empêcher de crier :
- Quelle salope!
J'eus l'écho de mes paroles dans mes oreilles et je vis Sue regarder la caméra, le visage couvert de sperme, avec un grand sourire de satisfaction. Elle était fière d'elle cette petite salope!
Glen la poussa alors dans mon entrejambe afin qu'elle me mange la chatte jusqu'à l'orgasme. Je fermai les yeux et me concentrai sur sa langue délicate qui effleura mon clito et dansa sur mes petites lèvres. Les garçons chantaient et encourageaient ce spectacle lesbien. Bien que je sois dégoûtée par le fait qu'une fille soit en train de lécher mes parties intimes, ça ne m'empêcha d'avoir de nouveau des orgasmes. Sue me fit jouir comme seule une femme sait faire jouir une autre femme.
Après cet épisode, les choses se calmèrent. Je pensai que les gars qui voulaient me baiser l'avaient déjà fait et attendaient de bander à nouveau. Je sombrai dans un demi-sommeil sans sentir de douleur ou d'inconfort. Puis j'entendis la voix distinctive de mon maître-chanteur Glen.
- Rassemblez-vous les gars! Vous connaissez tous Mike, notre entraîneur?
Un murmure d'approbation et des applaudissements retentirent.
- Mike a été invité à cette soirée spéciale de bienvenue aux nouveaux membres de notre fraternité. C'est un ancien et en tant que tel, nous devons luis faire profiter de la belle chatte que nous avons tous honorée.
Je crus que mon c?ur allait s'arrêter de battre. C'était Mike, mon mari! Merde! Il oserait baiser une pute sans la voir et ensuite revenir dans notre maison?
Effectivement, après quelques encouragements mais pas trop non plus, il dégrafa sa braguette et sortit sa queue déjà raide. Il se glissa derrière moi et saisit mes fesses avec ses mains. Je tortillai mon cul pour essayer de me débarrasser de lui. Puis je me mis à penser : sera-t-il en mesure de deviner que c'est moi qui vient d'être baisée par tous les mâles de la salle? Devinera-t-il que la chatte pleine de sperme devant lui est celle de sa femme si douce?
Mike sentit mes réticences, alors il me donna une claque sur la croupe. Les garçons crièrent de joie. Je sentis son gland séparer les lèvres de ma chatte humide. Je pensai alors : « Ok, tu veux baiser une pute, je vais t'en donner pour ton argent ».
Je commençai à bouger mes hanches de façon lascive, voulant montrer à mon mari qu'il allait baiser une pute en levrette. Je regardai son visage sur l'écran alors qu'il ferma les yeux et me pénétra. Tout d'un coup, je me sentis puissante en réalisant que Mike baisait une inconnue. Il ne savait pas que sa femme le regardait, l'entendait respirer fort pendant qu'il baisait une putain en dehors de sa vie maritale.
Alors qu'il commençait à me pistonner, j'entendis le déclic d'une clé dans la porte de la remise. Dans la faible lumière, je reconnus Glen. Rapidement, il sortit sa queue et la présenta à ma bouche. Sa bite était dure comme de la pierre. Regarder mon mari me baiser l'avait fait bander. Le jeune garçon attrapa ma tête et commença à baiser mon visage aussi violemment que Mike baisait ma chatte. Je fermai les yeux et je laissai mon esprit analyser la situation. Mon mari avait regardé et maintenant participait au gang-bang de sa femme sans savoir que c'était moi. Il baisait sa salope de femme sans le savoir et, à son insu, un jeune de son équipe et ami, violait son visage en même temps. Quel crétin!
Je souris autour de la queue de Glen en pensant que j'avais trompé mon mari maintenant infidèle. Puis tout d'un coup, le plug se remit à vibrer dans mon cul. Ce fut trop. Je recommençai à jouir, mais violemment cette fois. L'orgasme traversa mon corps de haut en bas. Mike le sentit et se mit à gémir. Sa grosse bite s'enfonça une dernière fois et gicla sa semence en moi. En même temps, Glen éjacula au fond de ma gorge. J'avais vraiment l'impression d'être une pute. C'était officiel, je n'étais qu'un sac à foutre et un jouet sexuel.
22 Kasým 2022, at 23:33
Alýntý
Cevapla

Seçenekler Arama
Stil



Powered by vBulletin Solutions, Inc.
keçiören escort bahis firmalarý canlý bahis siteleri casino siteleri kaçak bahis kaçak iddaa bahis siteleri tuzla escort gaziantep rus escort seks hikayeleri pendik escort gaziantep escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kýzýlay escort kayseri escort seks filmi izle istanbul escort bayan izmir escort izmir escort izmir escort þiþli escort